Qu’est ce qu’une offre d’électricité « verte » ?

Qu’est-ce qu’une offre d’électricité verte ?


L'essentiel

Le terme électricité « verte » désigne l’électricité produite à partir de sources d’énergies renouvelables.

Une offre est dite « verte » si le fournisseur peut prouver qu'il a produit ou acheté autant d’électricité d’origine renouvelable que la consommation des clients de cette offre.

La fiche

 

 

Qu’est-ce que l’électricité «verte» ?

Le terme électricité « verte » désigne l’électricité produite uniquement à partir de sources d’énergies renouvelables telles que l’énergie hydraulique, éolienne, solaire, géothermique, houlomotrice et marémotrice ou encore l'énergie issue de la biomasse (bois, gaz de décharge, gaz de stations d'épuration d'eaux usées, biogaz…).

 

Une offre de fourniture d’électricité est dite « verte » si le fournisseur peut prouver qu'il a produit ou acheté de l’électricité d’origine renouvelable en quantité équivalente à la consommation des clients ayant souscrit à cette offre.

 

Pour prouver l’origine de l’électricité produite à partir de sources renouvelables, seules les garanties d’origine ont valeur de certification. Elles ne peuvent pas être délivrées séparément de l’électricité à laquelle elles sont associées. La société Powernext assure la délivrance, le transfert et l’utilisation des Garanties d’Origine au Registre National des Garanties d’Origine.

 

 

 

pictoAGrisC2

ATTENTION : Il ne faut pas confondre les offres de fourniture d’électricité « verte », dont il est question ici, avec la production d’électricité « verte » qui consiste, pour un consommateur, à devenir producteur d’électricité à partir, par exemple, d’une petite éolienne ou de panneaux solaires photovoltaïques installés chez lui et à revendre cette électricité à un fournisseur.

 

 

 

Qui propose des offres d’électricité « verte » ?

Certains fournisseurs proposent des offres « vertes » et des offres « standard »*, d’autres proposent uniquement des offres « vertes » et d’autres encore uniquement des offres « standards ».

 

Les fournisseurs nationaux proposant des offres « vertes » sont : Alterna, Direct Energie, EDF, Enercoop, Energem, ENGIE, Lampiris, Planète Oui, Proxélia et Sélia.

 

La répartition des sources de production d’électricité des offres que mon fournisseur a commercialisées au cours de l'année précédente et, en particulier, la part d’électricité d’origine renouvelable est indiquée sur ma facture. Je trouve également cette information dans le descriptif des offres des fournisseurs.

 

 

Si je souscris une offre verte, est-ce que je vais recevoir chez moi de l’électricité « verte » ?

Il est physiquement impossible de déterminer la provenance de l’électricité livrée à un client donné. En effet, c’est la même électricité qui est livrée à tous les clients raccordés au réseau électrique français, quels que soient le fournisseur et le type d’offre.

 

L’électricité consommée en tout point du réseau français contient donc le même pourcentage d’électricité « verte ». En 2014, la part d’électricité « verte » dans la consommation totale d’électricité en France a été de 16%*.

 

 

Est-ce que je contribue au développement des énergies renouvelables en souscrivant à une offre d’électricité « verte » ?

La production d’électricité d’origine renouvelable est en général plus coûteuse que la production d’électricité «  standard »*. Ce surcoût est très variable car il dépend de l’installation de production. Il est assez élevé pour les installations de production telles que les panneaux photovoltaïques ou les éoliennes, il est en revanche très faible, voire nulle, pour les installations hydrauliques anciennes (grands barrages).

 

Le surcoût des offres « vertes » par rapport aux offres « standard » me permet de contribuer au développement de la production de l’électricité d’origine renouvelable.

 

Quelle que soit mon offre d’électricité, je contribue au développement des capacités de production d’électricité d’origine renouvelable au travers de la Contribution au Service Public de l’Electricité (CSPE).

> Voir la fiche : CSPE, TICGN, CTA, TVA… Toutes les taxes sur ma facture

 

 

* Electricité « standard » : électricité produite par l’ensemble du parc de production. Elle est d'origine nucléaire (78%), thermique (gaz, fioul, charbon : 6%), hydraulique (12%), éolien (3%) et photovoltaïque (1%).

Source :  bilan énergétique de la France 2014, Commission général au Développement durable

Questions réponses

Existe-t-il des offres « vertes » pour le gaz ?

arrow-questions-guide

Aujourd’hui se développe la production de gaz biométhane issu de déchets d’origine agricole, de déchets ménagers ou de déchets issus de l’industrie agroalimentaire et qui peut être injecté dans les réseaux de gaz naturel. Depuis 2012, un mécanisme de garantie d'origine, géré par GRDF, assure la traçabilité du biométhane.

 

Mais il n’existe pas encore d’offres de fourniture de gaz certifiées « biométhane ». Certains fournisseurs proposent des offres « compensées carbone ». Ces offres intègrent dans leur prix l’achat de crédits carbone pour compenser les émissions de CO2 liées à la consommation de gaz naturel.

Les garanties d’origine est-il le seul mécanisme pour certifier l’origine renouvelable de l’électricité ?

arrow-questions-guide

Avant le 1er janvier 2012, un autre système de certification coexistait avec le système des garanties d’origine : les certificats verts. Ces certificats étaient fournis par des opérateurs privés (Observ’ER, TÜV) et n’étaient pas encadrés par la loi. La même électricité d’origine renouvelable pouvait obtenir en même temps des garanties d’origine et des certificats verts.

Par ailleurs, depuis le 1er mai 2013, c’est la société Powernext qui assure la délivrance, le transfert et l’utilisation des Garanties d’Origine au Registre National des Garanties d’Origine. Auparavant, c’est le gestionnaire de réseau de transport d’électricité, RTE, qui en était chargé.