Les compteurs communicants Linky et Gazpar

Les compteurs communicants Linky et Gazpar


L'essentiel

Dans les prochaines années, l’ensemble des compteurs d’électricité et de gaz naturel vont être remplacés par des compteurs communicants : Linky, Gazpar ou autre.

Ces compteurs de nouvelle génération n’obligeront plus les consommateurs à être présents pour les relevés de compteur (lorsqu’ils sont situés à l’intérieur du logement).

En électricité, le gestionnaire de réseau pourra piloter le réseau de manière plus efficace et réaliser certaines opérations techniques à distance (sans présence du consommateur).

Les compteurs communicants devraient permettre une facturation plus précise car basée sur des relevés plus fréquents.

Ils donneront également la possibilité de mieux suivre sa consommation d’énergie pour mieux la maîtriser.

La fiche

 

Un compteur communicant : qu’est-ce que c’est ?

Les compteurs communicants sont également appelés compteurs évolués ou « compteurs intelligents », traduction littérale du terme anglais « smart meter ».

 

Comme les compteurs actuels, ils enregistrent la consommation d’énergie.

 

Leur différence : ils communiquent avec les systèmes d’informations des gestionnaires de réseaux pour permettre, notamment, la remontée des  données enregistrées  par le compteur.

 

Linky est le compteur d’électricité communicant, installé par le gestionnaire de réseaux Enedis (ex ERDF) (sur 95% du territoire).
Gazpar est le compteur de gaz naturel communicant, installé par le gestionnaire de réseaux GRDF (sur 95% du territoire desservi en gaz).
Dans les territoires gérés par des entreprises locales de distribution, des compteurs communicants vont également être installés*.

Les compteurs Linky et Gazpar sont facilement identifiables par leur habillage de couleur vive :

 

linky
gazpar

Linky

Gazpar

                  
                 

Qu’est-ce que les compteurs communicants vont changer pour moi ?

Le remplacement du compteur ne changera ni mon contrat, ni le prix de la fourniture d'électricité ou de gaz naturel. Il n’est pas facturé.

 

Les compteurs communicants permettront :

 

Cochebleuept

 

Un relevé des compteurs à distance :
- Je ne serai plus obligé(e) d’être présent(e) pour qu’un technicien passe relever le compteur lorsqu’il est situé à l’intérieur de mon logement.
- Mes factures devraient être plus précises car les fournisseurs disposeront de relevés mensuels (et plus seulement semestriels).

Cochebleuept

En électricité : un pilotage du réseau plus efficace et la réalisation de certaines opérations à distance, telle qu’une augmentation de puissance ou un changement de tarif.

Cochebleuept

 

De nouveaux moyens de suivi, d’analyse et de maîtrise de ma consommation :
- Le gestionnaire de réseau mettra à ma disposition, sans facturation, un site Internet sécurisé pour me permettre de suivre ma consommation quotidienne d’énergie.
- Les fournisseurs et d’autres acteurs vont développer également de nouveaux services.

 

 

Quand le compteur d’électricité / de gaz de mon logement sera-t-il changé ?

Pour l’électricité, un décret prévoit que :

  • sur le territoire desservi par Enedis (ex ERDF), 90% des compteurs doivent être changés  d’ici le 31 décembre 2021,

  • sur le territoire desservi par une entreprise locale de distribution, 90% des compteurs doivent être  changés d’ici le 31 décembre 2024.

En gaz naturel, sur le territoire desservi par GRDF, il est prévu un remplacement des compteurs actuels par Gazpar d’ici fin 2022.

 

Le remplacement massif des compteurs d’électricité a commencé fin 2015 pour l’électricité et commencera en 2017 pour le gaz naturel. Des informations vont progressivement être mises en ligne sur le site des gestionnaires de réseaux, appelés également distributeurs :

 

Serai-je obligé(e) d’accepter le changement de « mon » compteur ?

Le compteur n’est pas la propriété du consommateur. Le compteur d’électricité appartient aux collectivités locales, le compteur de gaz appartient au gestionnaire de réseaux.

 

Le code de l’énergie indique que le gestionnaire de réseaux de distribution est chargé   « d'exercer les activités de comptage pour les utilisateurs raccordés à son réseau, en particulier la fourniture, la pose, le contrôle métrologique, l'entretien et le renouvellement des dispositifs de comptage et d'assurer la gestion des données et toutes missions afférentes à l'ensemble de ces activités. » (Code de l’énergie : article L322-8 pour l’électricité, L432-8 pour le gaz).

 

Je n’ai donc pas le droit de m’opposer au changement du compteur d’énergie de mon logement.

 

 

Puis-je demander à ce que le compteur de mon logement soit remplacé en priorité ?

Non, car un compteur communicant isolé ne communique pas : il doit être installé en même temps qu’un certain nombre d’autres compteurs et équipements, dans la même zone.
Les gestionnaires de réseaux ont donc prévu un remplacement, étalé sur une période de plus de 5 ans, par zone géographique. Je dois attendre que ma zone géographique soit concernée pour que le compteur de mon logement soit remplacé.

 

 

Concrètement, comment se passera le remplacement du compteur ?

Cette rubrique décrit les modalités de remplacement des compteurs sur la zone gérée par Enedis (ex ERDF) pour l’électricité et GRDF pour le gaz naturel (95% du territoire). Si j’habite dans une zone gérée par une entreprise locale de distribution, pour savoir si des compteurs communicants vont être mis en place, à quelle échéance et quelles sont les modalités pratiques, je la contacte directement.

 

Je recevrai un courrier du gestionnaire de réseaux pour m’informer du remplacement du compteur et du nom de la société sous-traitante en charge de l’intervention.

 

 

IMPORTANT :

Cochebleuept

Le changement de compteur n’est pas facturé.

Cochebleuept

 Si je veux m’assurer que l’ entreprise de pose de compteur est bien un prestataire du gestionnaire de réseaux, je pourrai le vérifier en appelant le 08 00 05 46 59 (08000LINKY) pour l’électricité et sur le site www.grdf.fr via le service en ligne Am@nda (Mes services > Je vérifie la fiabilité de mon prestataire) pour le gaz.

 

Le changement de compteur est prévu pour durer, en moyenne, 30 minutes. Le nouveau compteur sera de la même taille que l’actuel, sa localisation ne sera pas modifiée et il utilisera les mêmes branchements. En particulier en électricité, si mon ballon d’eau chaude est branché pour se déclencher en Heures Creuses, le technicien remettra le branchement à l’identique.

 

Si le compteur est situé à l’extérieur de mon logement et accessible, je n’aurai pas besoin d’être présent pour le changement.

 

Pour l’électricité, il est important de noter que :

 

Cochebleuept

Au moment de l’intervention : il y aura une coupure de courte durée de mon alimentation électrique.

Cochebleuept

Après le changement de compteur : je n’aurai pas d’opérations à effectuer.

 

Pour le gaz naturel, il est important de noter que :

 

Cochebleuept

Avant l’intervention de remplacement de compteur : pour faciliter le travail du technicien, il sera préférable que je coupe les appareils alimentés en gaz et notamment ma chaudière individuelle si j’en ai une.

Cochebleuept

Sur le réseau géré par GRDF, au moment de l’intervention, 90% des compteurs seront changés. Pour les 10% de compteurs les plus récents, seul un module communicant sera ajouté au compteur existant.

 

Après le changement de compteur : une remise en gaz sera nécessaire. Deux cas de figure :

  • Si je suis présent(e) lors du changement de compteur, le technicien effectuera la remise en gaz de mon installation.
     

  • Si je suis absent(e), le technicien laissera un mode d’emploi pour m’expliquer comment effectuer la remise en gaz. Je pourrai contacter GRDF pour qu’un technicien vienne rétablir l’alimentation en ma présence.

Le technicien effectuera un relevé de compteur avant et après le changement.
Pour prévenir tout litige, il est conseillé d’effectuer soi-même un auto-relevé du compteur juste avant son remplacement (en prenant une ou plusieurs photos par exemple).

 

 

Et ensuite, comment aurai-je accès à ma consommation d’électricité et de gaz naturel ? Qu’est-ce que je peux visualiser ?

Mes données de consommation seront disponibles gratuitement sur le site Internet du gestionnaire de réseau. Sur mon espace personnel, protégé par un identifiant et un mot de passe, j’aurai accès à mes données de consommation mensuelles et journalières (exprimées en kWh).

 

Mon fournisseur, et éventuellement d’autres acteurs, proposeront également des services.

 

L’accès aux données sur les zones gérées par Enedis (ex ERDF) en électricité et GRDF en gaz naturel est décrit ci-après.

 

Il est recommandé de m’inscrire sur le site Internet d’Enedis (ex ERDF)(www.enedis.fr) pour l’électricité et de GrDF www.grdf.fr) pour le gaz naturel, dès que je recevrai le courrier m’annonçant le remplacement de mon compteur.

 

L’inscription aura deux avantages :

 - Dans un premier temps : cela me permettra de créer mon espace personnel, de renseigner ou mettre à jour mes coordonnées (adresse électronique notamment), d’obtenir des informations sur le déploiement des compteurs  et des informations pratiques sur leurs fonctionnements, de gérer le rendez-vous de remplacement du compteur (confirmer ou modifier le rendez-vous, indiquer sa présence ou celle d’un représentant).
- Par la suite : je serai prévenu(e) par courrier électronique lorsque mes données de consommation quotidiennes seront disponibles sur le site Internet d’Enedis (ex ERDF) pour l’électricité et sur le site internet de GRDF pour le gaz naturel.

 

 

Les compteurs communicants vont-ils me permettre de faire des économies d’énergie ?

Le remplacement des compteurs, seul, ne permettra pas d’effectuer des économies d’énergie.

 

Un suivi de ma consommation d’énergie, disponible sur les sites des gestionnaires de réseaux (www.enedis.fr et www.grdf.fr ou site des entreprises locales de distribution*), dans mon espace personnel sécurisé, sera un premier pas. Si je le souhaite, je pourrai utiliser un système d’alerte, en cas de dépassement d’un seuil de consommation que je me fixerai.

 

Je pourrai également acheter un écran ou un boîtier pour afficher ma consommation d’énergie (en kWh et en €) en temps réel dans mon logement. Ce type de dispositif permet de mieux suivre sa consommation pour mieux la maîtriser.
Les bénéficiaires des tarifs sociaux et du chèque énergie se verront proposer un tel dispositif, sans facturation, par leur fournisseur.

 

> Pour en savoir plus sur les économies d’énergie, je consulte les fiches "Je fais des économies d’énergie" et "Je fais des travaux pour économiser de l’énergie"

 

> Pour aller plus loin :

-    Je consulte les pages "Comment réduire ses factures d’énergie" et "Rénovation" sur le site de l’Ademe,
-    Je prends contact avec le Service public de la rénovation énergétique sur Internet (http://renovation-info-service.gouv.fr) ou par téléphone (0 808 800 700 – Service gratuit + prix appel). Je pourrai rencontrer un conseiller près de chez moi.

   

 

Réponses aux interrogations les plus fréquentes :

> Peut-on me couper l’énergie à distance en cas d’impayé avec les compteurs communicants ?

 En électricité, il est techniquement possible de réaliser des coupures d’électricité à distance. Mais il a été décidé que les coupures d’électricité pour impayé ne seraient mises en œuvre qu’après le déplacement d’un technicien du gestionnaire de réseau de distribution. En revanche, une réduction de puissance sera possible à distance.
Si je consomme sans contrat, la fourniture pourra toutefois être coupée à distance.

En gaz naturel, les compteurs Gazpar ne sont pas équipés de vanne de coupure. Ils ne peuvent donc pas être coupés à distance.

 

> Qu’en est-il de la protection des données ?

Toutes les données de consommation seront cryptées à la source, c’est-à-dire dans le compteur. Les gestionnaires de réseaux garantissent ainsi la protection des données pendant leur transmission entre mon domicile et le système d’information centralisé du gestionnaire de réseau.

Mes données de consommation mensuelle seront transmises à mon fournisseur.
En revanche, mes données de consommation plus précises (mes données quotidiennes, horaires ou plus fines pour l’électricité) ne pourront pas être transmises à des tiers (fournisseur d’énergie ou de services) sans mon autorisation.

 

> Comment sont transmises les informations entre le compteur et le gestionnaire de réseaux ? Y a-t-il des ondes émises ?

Le mode de transmission des informations dépend des types de compteurs communicants.

 

Le compteur d’électricité Linky utilise la technologie du Courant Porteur en Ligne (CPL) comme premier niveau de communication des données vers un concentrateur : l’information transite via les câbles électriques. Il n’induit pas davantage de champs électromagnétiques à l’intérieur des logements que les compteurs actuels. Un deuxième niveau de communication est assuré par le réseau de téléphonie mobile entre le concentrateur et le système central d’Enedis (ex ERDF).
> Voir la communication de la ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer dans une réponse ministérielle publiée le 8 mars 2016

> Voir le rapport de l'agence national des fréquence (ANFR) publiée le 30 mai 2016

 

Le compteur de gaz naturel Gazpar transmet les données deux fois par jour, en moins d’une seconde, par onde radio, vers un concentrateur, utilisant une fréquence de 169 MHz, proche des fréquences de la radio FM. Un deuxième niveau de communication est assuré par téléphonie mobile entre le concentrateur et le système d’informations de GRDF.  

 

> Combien coûtent ces compteurs ? Qui va payer ?

Je n’ai rien à payer lorsque le gestionnaire de réseaux de distribution, ou son prestataire, vient remplacer le compteur actuel d’électricité ou de gaz par un compteur communicant.
Le coût de remplacement des compteurs existants par des compteurs évolués est financé par le tarif d’acheminement, facturé par les gestionnaires de réseaux aux fournisseurs, qui l’intègrent dans leur prix de vente. C’est déjà le cas pour les compteurs actuels.

 

Sur la zone où Enedis (ex ERDF) est le gestionnaire de réseau d’électricité, le coût global du projet Linky est estimé à 5 milliards d’euros. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) indique que les économies réalisées par le gestionnaire de réseaux compensent, sur la durée, les coûts d’investissement (délibération du 7 juillet 2011).

 

Sur la zone où GRDF est le gestionnaire de réseau de gaz naturel, l’investissement global du projet Gazpar est de 1 milliard d’euros. L’étude technico-économique, validée par la CRE a conclu que les économies réalisées par le gestionnaire de réseaux ne compensaient pas entièrement les coûts d’investissement. La différence est financée par les consommateurs via le tarif d’acheminement qui figure sur la facture d’énergie (impact de 2 à 3 euros par an en moyenne par client).  Ce surcoût devrait être compensé, pour le consommateur, par la baisse de sa consommation de gaz naturel, liée à un meilleur suivi et une meilleure maîtrise de ses consommations.

 

En savoir plus sur internet :

 - Linky sur cre.fr : www.cre.fr/presse/lettres-d-information/ce-qu-il-faut-savoir-sur-linky

 - Gazpar sur cre.fr : www.cre.fr/reseaux/infrastructures-gazieres/comptage

 - Linky sur enedis.fr : www.erdf.fr/Linky
    N° vert Linky ERDF : 0 800 054 659 (Service & appel gratuits)

 - Gazpar sur grdf.fr : http://www.grdf.fr/dossiers/gazpar-le-compteur-communicant

    N° non surtaxé : 09 69 36 35 34 - rubrique Gazpar

     

 * sur 95% du territoire, Enedis (ex ERDF) et GRDF sont les gestionnaires de réseaux respectivement de l’électricité et du gaz naturel. Sur 5% du territoire, le gestionnaire de réseaux est une entreprise locale de distribution (Regaz à Bordeaux, GEG à Grenoble, ES Strasbourg, …). Pour savoir si des compteurs communicants vont être mis en place, à quelle échéance et quelles sont les modalités pratiques, je contacte directement mon entreprise locale de distribution.

Questions réponses

Qui est le gestionnaire du réseau d'électricité dans ma commune ?

arrow-questions-guide

Pour 95 % des consommateurs, le gestionnaire de réseau de distribution d'électricité est ERDF Electricité Réseau Distribution France. Pour les 5 % restant, c'est une entreprise locale de distribution (régie, SEM, SICAE). Les coordonnées de mon gestionnaire de réseau de distribution sont inscrites sur mes factures d'électricité : c'est une mention obligatoire.
 
Le gestionnaire  du réseau de distribution est indépendant des fournisseurs. Si je change de fournisseur d'électricité sans déménager, je ne change pas de gestionnaire de réseau, puisque ce dernier conserve une situation de monopole sur la zone géographique de desserte où je me situe.
 
C'est le gestionnaire de réseau de distribution d'électricité que j'appelle pour un dépannage ou une urgence électricité (problème en dehors de mon installation intérieure), ou bien pour demander le raccordement d'un logement au réseau d'électricité.

Qui est le gestionnaire du réseau de gaz naturel dans ma commune ?

arrow-questions-guide

Pour 95 % des consommateurs de gaz naturel, le gestionnaire de réseau de distribution de gaz est GRDF Gaz Réseau Distribution France. Pour les 5 % restant, c'est une entreprise locale de distribution (c'est-à-dire une régie ou une société d'économie mixte). Les coordonnées de mon gestionnaire de réseau de distribution sont inscrites sur mes factures de gaz naturel : c'est une mention obligatoire.
Le gestionnaire du réseau de distribution est indépendant des fournisseurs. Si je change de fournisseur de gaz sans déménager, je ne change pas de gestionnaire de réseau, puisque ce dernier conserve une situation de monopole sur la zone géographique de desserte où je me situe.
C'est le gestionnaire de réseau de distribution de gaz que j'appelle pour un dépannage ou une urgence gaz (odeur de gaz par exemple), ou bien pour demander le raccordement d'un logement au réseau de gaz naturel.