Colonnes montantes

Rénovation des colonnes montantes électriques


L'essentiel

La loi ELAN pose comme principe que, sauf opposition des copropriétés, toutes les colonnes montantes appartiendront au réseau public de distribution d’électricité.

Cette disposition sera appliquée dans un délai de 2 ans à compter de la promulgation de la loi.

Le coût de rénovation des colonnes montantes sera donc à la charge du gestionnaire de réseau.

En cas de rénovation urgente, les copropriétaires peuvent demander le transfert dès la publication de la loi.

La fiche

 

De nombreuses colonnes montantes électriques construites il y a plusieurs dizaines d’années peuvent nécessiter, à la demande du gestionnaire de réseau de distribution, des travaux de rénovation couteux en cas d’ajout de nouveaux compteurs, d’augmentation de puissance ou d’incident technique.

 

 

Qu’est-ce qu’une colonne montante électrique ?

Les colonnes montantes, appelées également branchement collectif, sont des câbles et canalisations qui, dans les immeubles, acheminent l’électricité entre le réseau public situé sur la voirie et chaque logement.

 

Une colonne montante comprend :

  • un coffret coupe-circuit en pied de colonne,

  • des canalisations électriques placées dans une gaine,

  • et des distributeurs d’étage.

 

 

 

 

Info-Colonnes-montNDGpetite

 

 

 

 

Qui est responsable de l’entretien des colonnes montantes ?

Jusqu’à présent se posait la question de la propriété des colonnes montantes (la copropriété ou la collectivité locale ?) car le propriétaire est responsable de leur entretien. Mais le débat est clos depuis l’entrée en vigueur de la loi ELAN (Évolution du logement, de l’aménagement et du numérique).

 

 

La loi ELAN, votée le 16 octobre 2018 et promulguée le 23 novembre pose comme principe que, sauf opposition des copropriétés, toutes les colonnes montantes appartiendront au réseau public de distribution d’électricité, et ce dans un délai de 2 ans à compter de la promulgation de la loi.

 

 

Ce transfert de propriété sera effectué automatiquement «à titre gratuit, sans contrepartie» et aura pour conséquence que le gestionnaire de réseau (Enedis dans 95% des cas) aura la charge des travaux d’entretien.

 

 

Si des rénovations urgentes s’avèrent indispensables, il ne sera pas nécessaire d’attendre 2 ans : les copropriétaires des immeubles concernés pourront transférer, dès publication de la loi, la propriété des colonnes montantes par une simple notification au gestionnaire de réseau, sans qu’il puisse s’y opposer.

 

 

 

Comment notifier le transfert de la colonne montante d’électricité au réseau public d'électricité ?

S'il n’y a pas de travaux de rénovation de la colonne montante envisagés dans l’immédiat, il n’est pas nécessaire de notifier au gestionnaire de réseau le transfert de propriété au réseau public. Ma copropriété peut attendre le transfert automatique, 2 ans après promulgation de la loi ELAN.

 

Si ma copropriété ne peut pas attendre 2 ans car des travaux de rénovation sont nécessaires, elle doit envoyer une notification au gestionnaire de réseau en courrier recommandé avec accusé de réception. Afin d'éviter tout litige, il est plus prudent de faire voter cette notification en assemblée générale (AG).

 

 

Et si j’ai un litige concernant la rénovation de la colonne montante électrique de ma copropriété, qui puis-je contacter ?

Je peux saisir le médiateur national de l’énergie.

 

> En savoir plus : Comment saisir le médiateur

> Lien vers la loi Elan (Article 176) 

> Je retrouve un dossier complet sur les colonnes montantes sur le site du médiateur national de l'énergie