Comment comparer les offres d’électricité et de gaz naturel ?

Comment comparer les offres d’électricité et de gaz naturel ?

  • Pour comparer les offres, j’utilise le comparateur d’Energie-Info : https://comparateur.energie-info.fr
  • Je ne compare pas uniquement le prix. Je regarde également leur évolution, le service clientèle, les modes de paiement, les frais en cas de retard de paiement…
  • Il existe 2 types d’offres : les tarifs réglementés fixés par les pouvoirs publics et les offres de marché dont les prix sont déterminés par contrat (indexés, fixes…).
  • Dans une offre à prix fixe, le fournisseur s’engage sur le prix dans la durée mais je peux changer d’offres à tout moment, sans frais et sans délai.

Où comparer les offres d’électricité et de gaz ?

Le comparateur d’offres Energie-Info est indépendant des opérateurs. Il me permet de comparer les différentes offres d’électricité et de gaz naturel.

Je peux également utiliser les « fiches standardisées de présentation des offres » que chaque fournisseur doit me communiquer, à ma demande.

Sur quels critères comparer les offres ?

Quelle que soit mon offre d’électricité ou de gaz naturel, si mes revenus me le permettent, je peux bénéficier du chèque énergie.

> Pour en savoir plus, je consulte la fiche : Le chèque énergie

ATTENTION : certaines offres « internet » sont disponibles uniquement en cas de changement de fournisseur. Elles ne sont pas accessibles en cas d’emménagement dans un nouveau logement.

Avant de choisir, je compare les différentes offres entre elles sur l’ensemble des critères importants pour moi :

  1. Le prix de vente de l’énergie

    Je compare la partie fixe (l’abonnement) et la partie variable (la consommation en kilowattheures – kWh), en comparant les montants « Toutes Taxes Comprises » – TTC.
    Dans le cas d’une offre d’électricité « Heures Pleines / Heures Creuses », je compare les deux niveaux de prix du kWh selon la plage horaire.
    Si je suis équipé d’un compteur Linky, il existe des offres spécifiques (options tarifaires et puissances). Je peux comparer ces offres avec mon offre actuelle sur https://comparateur.energie-info.fr.
    Il existe également une « offre à effacement » (offre Tempo au tarif réglementé) pour laquelle le prix de l’électricité est différent selon les jours. Pour l’instant, cette offre n’est pas présente dans le comparateur Energie-Info.

    Dans le cas d’une offre électricité & gaz, je compare le prix de l’électricité et du gaz séparément : certaines offres peuvent être moins chères pour une énergie et plus chères pour l’autre.
    Certaines offres bénéficient de promotions ou remises, notamment dans le cas d’offres électricité & gaz ou de souscription par internet : je vérifie les conditions de la promotion et sa durée.

    IMPORTANT : Pour comparer les offres, je regarde le prix du kWh et de l’abonnement et non le montant des mensualités proposé par les fournisseurs. Les mensualités ne sont que le reflet d’estimations de ma facturation annuelle. Elles sont toujours suivies d’une facture de régularisation après un relevé de compteur.

    > Pour en savoir plus, je consulte la fiche : La fréquence de facturation et les modes de paiement

  2. Les modes d’évolution des prix

    • Les offres au tarif réglementé : Les tarifs réglementés de vente d’énergie sont fixés par les pouvoirs publics. En électricité, ils évoluent une ou deux fois par an (généralement le 1er août et parfois également en début d’année). En gaz, les tarifs évoluent tous les mois. Pour observer l’impact de l’évolution des tarifs réglementés sur ma facture, j’utilise la calculette : Electricité ou Gaz    

    • Les offres de marché à prix fixe : Leur prix est figé pendant une durée déterminée par contrat : 1 an, 2 ans ou 3 ans. Les fournisseurs s’engagent sur le prix pendant cette durée mais je peux, si je le souhaite, changer d’offre ou de fournisseur à tout moment, sans frais.

    A NOTER : dans la plupart des offres à prix fixe, les fournisseurs s’engagent sur le prix de l’énergie (en kWh) uniquement. En revanche, l’abonnement et les taxes peuvent évoluer (et parfois même la part acheminement du prix de l’énergie).

    •  Les offres de marché à prix indexé sur les tarifs réglementés : Leur prix évolue relativement au tarif réglementé, à la même fréquence et dans le respect du niveau d’indexation défini dans le contrat. Exemple : -10% sur le prix du kWh hors taxe par rapport au tarif réglementé.

    • Les offres de marché avec d’autres évolutions ou indexation : L’évolution du prix est défini dans le contrat. Par exemple, il existe des offres indexées sur les marchés de gros d’électricité (bourse européenne EPEX) ou de gaz naturel (Point d’Échange Gaz – PEG). Les offres indexées sur les marchés présentent des risques car leur prix fluctue fortement en fonction de l’offre et de la demande, de la saisonnalité….

    Si je quitte une offre de fourniture d’électricité au tarif réglementé, je peux revenir à ce même tarif  (à l’exception des tarifs en extinction, par exemple EJP).

    Si je quitte une offre de fourniture de gaz au tarif réglementé, je ne peux plus revenir à ce même tarif car il est extinction (il va être supprimé le 1er juillet 2023), mais je peux de nouveau changer d’offre.

    > Pour en savoir plus, je consulte la fiche : Puis-je revenir au tarif réglementé après avoir souscrit une offre de marché ?

  3. Le service de gestion de clientèle

    les moyens de paiement acceptés,
    les modes et horaires de contact : téléphone, courrier, courriel, espace client sur internet…,
    les modes de transmission possible des index auto-relevés si j’ai choisi ce service pour payer mes factures uniquement sur la base de ma consommation réelle (pour éviter les estimations).

  4. Les frais annexes

    l’existence d’un dépôt de garantie (selon le mode de paiement notamment),
    le montant des frais en cas d’impayés,
    le montant des services annexes (diagnostic énergétique, assurance dépannage….). Il n’est pas obligatoire de souscrire à des services additionnels payants.

  5. Les critères environnementaux : offres « vertes » ou « compensées carbone »

    En électricité, une offre est dite verte si le fournisseur peut prouver qu’une quantité d’électricité verte équivalente à la consommation des clients de cette offre a été injectée sur le réseau.

    > Pour en savoir plus, je consulte la fiche : Qu’est-ce qu’une offre d’électricité verte ?

    En gaz, il existe des offres vertes, qui intègrent du biogaz et des offres dites « compensée carbone ».

    > Pour en savoir plus, je consulte la fiche : Qu’est-ce qu’une offre de gaz vert ?

Ce qui ne change pas, quel que soit mon fournisseur

La qualité de l’électricité et du gaz reste identique : elle est garantie par les gestionnaires de réseaux de distribution de ma commune et ne dépendent pas du fournisseur que j’ai choisi.
Quel que soit mon fournisseur, le gestionnaire de réseau est le même. Il est notamment en charge d’acheminer l’énergie, d’entretenir les réseaux et d’effectuer les relevés de compteur.

Les services d’urgence et de dépannage sont toujours les mêmes : ils sont assurés par le gestionnaire du réseau de distribution, quel que soit mon fournisseur d’énergie.
Leurs numéros de téléphone (présents sur mes factures d’électricité et de gaz) et leurs délais d’intervention restent inchangés, dans tous les cas.

l'électricité et le gaz naturel en un coup d'oeil